La photo de mon bouquet

Publié le par Gabrielle Boivin

Ça y est!

Aujourd’hui, c’est la journée officielle de la rose et du toutou en chocolat.

Mais encore plus important, c’est le festival des photos sur les réseaux sociaux.

Recevoir un bouquet, prendre une photo.

Recevoir un toutou, prendre une selfie.

En 2016, est-ce que c’est ça, la St-Valentin? Selon moi, elle est rendue bien triste cette signification du 14 février. Je l’ai d’ailleurs déjà expliqué dans mon précédent texte La St-Valentin à ma façon.

Je me souviens, à mon école secondaire, il y avait un comité qui vendait des roses pour cette spéciale occasion. La journée de la St-Valentin devenait alors magique, pour nous, jeunes adolescents. Les garçons achetaient des roses pour courtiser les demoiselles. Ils se forçaient même à écrire des p’tits mots sur des p’tites cartes.

On se demandait toutes si on allait en recevoir une.

Qui allait nous l’envoyer?

Allait-on découvrir un amoureux secret?

Je me souviens surtout que personne ne prenait de photo de sa rose. Les médias sociaux n’étaient pas aussi populaires, me direz-vous, mais on prenait quand même le temps d’apprécier le moment. On prenait le temps de remercier le garçon en question. Pas de message texte, ni de courriel. On se parlait, on se souriait.

C’était le bon temps.

Et ça ne fait pas si longtemps.

Je sais que l’évolution de la technologie apporte beaucoup de positif à notre société.

Je sais que les médias sociaux sont au coeur de bien des miracles.

Je sais que c’est tentant de publier notre bonheur. J’me laisse tenter des fois, moi aussi.

Mais je sais aussi qu’en laissant de côté notre téléphone de temps à autre, on peut être surpris à avoir une vraie conversation. On peut prendre le temps de déguster les chocolats, prendre le temps de sentir le bouquet.

Parce qu’une photo, ça ne veut rien dire. Même la photo d’une rose.

Ça sent rien.

C’est l’amour qu’apporte cette rose qui compte.

Cette journée, c’est la journée des câlins, des bisous et des mots doux.

Alors ce soir, rangez vos appareils électroniques, allumez des bougies, et savourez!

Commenter cet article